Accueil > Numéros > Courroie zéro : numéro accidentel

Courroie zéro : numéro accidentel

lundi 24 novembre 2014

Une revue de transmission libre, critique, poétique, festive, mobile, mutante, temporaire et transitoire jusqu’à preuve du contraire

Courroie zéro : numéro accidentel

Nous sommes : une bande de gens autour de la trentaine, mais pas tous. La plupart ont fait des études secondaires, mais pas tous. La couleur de nos peaux tire plutôt vers le blanc, mais pas que. Majoritairement on a moins de 1000 euros par mois pour vivre, mais peut être qu’il y en a qui planquent de la thune. On vit plutôt à Toulouse,
mais certain-e-s viennent de loin. On a envie de prendre la parole, d’ouvrir nos gueules et nos pages.

Nous sommes différents : l’idée est d’afficher des points de vue qui ne sont pas traités par les médias dominants et de valoriser les alternatives.

Nous sommes vivants : plutôt que des réunions de rédaction procédurières et emmerdantes, nous organisons des fêtes de travail au cours desquels chacun-e amène sa bouteille et ses sujets sous une forme « participative », discute et s’engage à faire des choses :
Ambiance rigolade une fourchette dans une main et un verre dans l’autre, et quelques artifices pour organiser un travail collectif : fils et pinces à linges auxquels nous accrochons nos idées et nos décisions, un tableau et la bientôt fameuse boite des « mots à clamer ». Les discussions tous ensemble et par petits groupes, et les guirlandes de décisions suspendues montrent qu’une réunion peut prendre la forme d’une fête tout en étant efficace, productive.

La ligne éditoriale et politique découle grandement de ce fonctionnement.

Nous sommes un lieu de rencontre critique : Les textes ne sont pas signés. Pour ne pas avoir peur d’écrire quand on ne s’en sent pas légitime, ou quand notre avis ne fait pas l’unanimité. Parce que la pensée se nourrit de l’intelligence collective, chaque auteur assume les autres publications sans que cela implique qu’il soit d’accord avec celles-ci.

Nous sommes une chenille en mutation permanente : il n’y a pas de limites de formats, de supports, tous les moyens d’expression sont bons, tous les papillons sont beaux. Pour commencer, on a fait un site internet (vous y êtes) accompagné de la version papier que vous tenez entre vos mains qui est la brochure numéro zéro0.

On a fait ça un peu vite, à l’arrache, parce qu’on pouvait pas ne pas donner de la voix sur le Testet, sur un énième crime policier près de chez nous, sur la chasse aux humains en liberté. On en profite pour vous présenter la Courroie et vous inviter à participer : vous aussi devenez une poulie !

Parce qu’on croit à la puissance génitrice du chaos. Parce qu’il vaut mieux vivre libre que de mourir en sécurité. Parce que nous sommes vivants.

Les poulies

Laconique

  • AVANT/APRÈS, LA ZAD DU TESTET - Regard
  • PRESQUE ARMÉS - Jeu à découper
  • LES TRANSGRESSEURS - Cabanes faîtes maison
  • VIOLENCE - Réflexions
  • LA VIOLENCE NI POUR, NI CONTRE, BIEN AU CONTRAIRE... ET POURTANT - Questionnement
  • GROS CUL : LE POULET Recettes grasses
  • " LA GAUCHE " FACE À LA VIOLENCE D’ÉTAT - Récit
  • PRENEZ SOIN DES NUAGES ET LAISSEZ NOUS LEUR EAU -Proésie
Courroie zéro : numéro accidentel

Ceci la version téléchargeable du numéro zéro de la Courroie, vous trouverez plein d’autres choses sur le site, qui la complètent.